Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode ♦ Outil

Ressources associées

Glossaire

 888 vues

ÉTAPE : PRÉ-ADMISSION / PROGRAMMATION

Avant-propos

L’HDS concerne la prise en charge des hospitalisations programmées dont les activités sont bien connues et dont les durées sont inférieures ou égales à cinq jours.

Cette unité peut accueillir des activités de diagnostic, de suivi d’évolution d’une pathologie, de traitement ou d’éducation des patients.

En règle générale, ces unités sont ouvertes du lundi matin au vendredi soir.

La mise en place d’une unité d’hospitalisation de semaine, si ce mode de prise en charge est pertinent pour l’établissement, ne peut se faire que sur un redéploiement de lits d’hospitalisation complète.

Équipe-projet

  • Praticien ;
  • Cadre de santé.

Enjeux

  • Disposer d’une unité de prise en charge adéquate pour les séjours courts avec les RH au regard afin d’éviter une sousoccupation des lits d’hospitalisation conventionnelle le week-end ;
  • Programmer ces séjours courts en lien avec les vacations du bloc et des plateaux médicotechniques pour garantir une durée de séjour inférieure ou égale à 5 jours et compatible avec les jours d’ouverture de la structure

Indicateurs de suivi

  • Taux d’occupation par jour de semaine de l’unité de semaine ;
  • Taux de séjours de 0 et 1 nuit dans cette unité (pour évaluer le potentiel substituable en ambulatoire) ;
  • Taux de repli en HC le week-end ;
  • DMS de l’unité.

Kit-outil / REX

Retrouvez d'autres exemples en téléchargeant le fichier ci-dessous (archive compressée : il est nécessaire d'extraire les fichiers pour y avoir accès) :

Fiche_4_Hospitalisation_de_semaine

Résultats obtenus

• 28 établissements ont créé ou redéployé des lits d’HDS à hauteur de 312 lits (dont 16 établissements ont redéployé au moins 208 lits d’HC) et 22 en ont fermé à hauteur de 279 lits.

Clés de la réussite

  • Envisager la localisation de l’HDS à proximité d’une unité d’HC offrant ainsi la possibilité de déplacer un patient d’HDS en HC si besoin et favorisant la mutualisation des équipes ;
  • Confier la responsabilité de l’HDS et de l’UCA / HDJ à un seul cadre pour assurer une meilleure coordination (dans la mesure où la taille et la localisation des unités le permettent) ;
  • Prendre en charge en HDS des pathologies ayant des DMS différentes pour optimiser le taux d’occupation de l’unité ;
  • Avoir une unité de taille critique et multi-spécialités ;
  • Veiller à ne pas faire d’activité ambulatoire en hôpital de semaine.
Conseil de l’ANAP :
  • Intégrer sur une nuit vacante, entre deux prises en charge, des activités de « nuit » (type polysomnographie).

Fiches associées

  • Fiche 2 : Optimiser une unité d’hospitalisation de chirurgie ambulatoire ;
  • Fiche 3 : Optimiser une unité d’hospitalisation de jour de médecine.
PLAN D’ACTIONS

Réaliser un diagnostic pour acter la pertinence d’une unité de semaine :

  • Demander au DIM une extraction des séjours (hors entrées par les urgences) entre 2 et 5 jours par spécialité ;
  • Analyser le volume avec la répartition par durée de séjour et par jour d’entrée dans la semaine ;
  • Définir les types de séjours éligibles à l’HDS, par exemple : bilans de SEP, polysomnographie, oxymétrie nocturne, tests d’endormissements, traitements de douleurs neuropathiques, troubles nutritionnels, diabétologie, endocrinologie, bilan pré-greffe en néphrologie, éducation thérapeutique, pneumologie, certaines endoscopies digestives (avec biopsie), etc. ;
  • Définir le dimensionnement de l’unité et organiser le redéploiement de lits d’hospitalisation complète au profit de cette unité ;
  • Définir sa localisation géographique ;
  • Ajuster les maquettes organisationnelles liées à la fermeture d’une aile ou d’un service le week-end ;
  • Valider en instance le principe d’une unité de semaine.

Définir et mettre en oeuvre les principes de programmation et d’organisation :

  • Programmation :

- Organiser la programmation des activités avec des durées de séjours entre 2 et 5 jours et les combiner sur la semaine : 2 rotations de 2,5 jours, 2 rotations d’activités de 2 jours et 3 jours, etc. ;

- Intégrer la prise en charge en HDS des patients âgés isolés inéligibles à l’ambulatoire ;

- Programmer les séjours en lien avec les PMT pour garantir une durée de séjour maîtrisée et inférieure à 5 jours.

  • Organisation :

- Définir l’organisation médicale et paramédicale ;

- Prévoir une procédure de transfert vers l’hospitalisation conventionnelle en cas de débordement sur le week-end.

Évaluer après 3 mois de mise en oeuvre de la nouvelle organisation :

  • Analyser les indicateurs et faire le cas échéant une étude ponctuelle (pertinence des séjours…) ;
  • Faire une revue des difficultés pour adapter l’organisation.

Vous pouvez télécharger cette fiche au format pdf en cliquant sur le lien suivant : Fiche_4_gestion_des_lits

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 27/05/2016

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Gestion des lits : vers une nouvelle organisation - Tome 2 : Mise en œuvre et bilan (Méthode ♦ Outil) qui traite de Hospitalisation de semaine, Mettre en œuvre.

Vous êtes perdu ?

Haut de page